LES ENGAGEMENTS DE JOB

POUR
UNE JUSTICE SOCIALE
UNE COHESION NATIONALE
LE DEVELOPPEMENT
 

Ma devise: le respect de mes engagements

Ces engagements sont le fruit d’une conviction patriotique profonde, nourris par un sentiment ardent de redevabilité envers la Nation.

« Eloigne-toi de l’iniquité, et ne laisse pas habiter l’injustice sous ta tente » – Job 11 :14

11

ENGAGEMENT N°1:

Je m’engage à tout mettre en œuvre pour que le peuple malgache retrouve sa dignité, sa foi dans sa capacité à bâtir son avenir, dans les valeurs fondamentales que sont la justice, le respect mutuel des libertés de conscience et de religion, tout en préservant la laïcité de l’État, l’égalité de tous devant la loi, femmes et hommes, avec des mesures spécifiques à l’endroit des handicapés et des personnes âgées dans le cadre d’une discrimination positive, conformément au principe du Fihavanana, gage de la cohésion sociale.

 

 

 

21

ENGAGEMENT N°2:

Je m’engage, à rétablir l’État de droit, à respecter les lois et à les faire respecter par tous, en éradiquant toute forme de discrimination, de népotisme, de recherche d’intérêts particuliers et partisans au détriment de l’intérêt général, et en mettant fin à l’impunité ; en œuvrant pour que toutes les Institutions de la République accomplissent leur devoir de servir la population sans partialité, dans le total respect de la neutralité, de l’équité et des principes démocratiques, des droits et des libertés ; et en inculquant à chaque responsable l’esprit du devoir, le sens de l’honneur et le sentiment du mérite ; à cet effet, la lutte contre toute forme de corruption sera au centre de cette réforme de l’administration dont les éléments suivants sont parmi les priorités :

– La répartition équitable du budget national entre le pouvoir central et les collectivités territoriales décentralisées ;

  • l’élaboration de code d’éthique politique ;
  • l’élaboration de lois électorales permettant des élections libres et transparentes, dans le respect de l’équité des candidats par la limitation des financements des campagnes;- le rétablissement de la prééminence de l’Administration dans tous les secteurs des services publics ;
  • la revalorisation de la grille indiciaire des fonctionnaires ;
  • la rationalisation de la gestion des marchés publics ;
  • l’efficience des organes de contrôle des services publics ;
  • l’allègement et l’accélération des procédures judiciaires de lutte contre la corruption ;
  • l’opérationnalisation de la Haute Cour de Justice par la signature du décret du Président de la République y relatif ;
  • la mise en œuvre d’une justice indépendante avec les organes de contrôle nécessaires à cet effet;
31

ENGAGEMENT N°3:

Je m’engage à procéder, le plus rapidement possible après ma prise de fonction, à une décentralisation effective des pouvoirs politique, financier et administratif en donnant la liberté des initiatives de développement aux collectivités locales par l’appropriation progressive de la gestion des recettes et des dépenses publiques locales dans le cadre de lois et règlementation y afférentes; et dans ce sens, deux projets de textes constitutionnels républicains dont l’un pour un «État Fédéral » et l’autre pour un « État Unitaire décentralisé » seront soumis aux choix du peuple par suffrage universel direct.

41

ENGAGEMENT N°4:

Je m’engage à faire du combat permanent contre l’insécurité, reurale et urbaine la priorité des priorités. Il fera l’objet de concertations particulières élargies et concertées avec toutes les forces vives de la nation (forces de l’ordre, spécialistes des sciences de la société, Eglises, ONG, Associations, Fokonolona…) pour éradiquer les réseaux des malfaiteurs qui sévissent dans tous les secteurs d’activités et à toutes les couches sociales dont les pistes suivantes seront immédiatement mises en pratique :

  • augmentation des effectifs et restructuration de la gendarmerie et de la police nationales pour permettre d’harmoniser et rendre plus efficaces leurs activités ;
  • dotation des postes avancés et des postes fixes d’infrastructures adéquates, de moyens humains et matériels suffisants ;
  • mise en place d’une police de proximité œuvrant ensemble avec le Fokonolona.
  • revalorisation des Dina ou conventions collectives dans le respect de la législation et des conventions internationales sur les droits de l’homme ;
  • réorganisation des militaires en armée de développement équipée suivant leurs spécialités et les besoins du pays ;

 

51

ENGAGEMENT N°5:

Je m’engage à :

  • réformer l’éducation et la formation pour les adapter aux besoins du pays et pour donner à tous les enfants malagasy, sans exception, la même chance d’acquérir des compétences, d’accéder à la culture et aux connaissances universelles;
  • rouvrir, déployer et dynamiser les écoles normales et les écoles de formation professionnelle avec des enseignants qualifiés;
  • adopter une politique de soutien à la promotion de la femme, de la jeunesse et des sports ;
  • prendre en charge et développer l’instruction et la formation spécifiques des handicapés ;
  • –  populariser l’alphabétisation
61

ENGAGEMENT N°6:

Je m’engage à rendre les services de santé qualifiés accessibles à toutes les couches sociales, par la formation du personnel, sa répartition rationnelle et équitable sur tout le territoire national, l’équipement en matériels adéquats des centres de santé à tous les niveaux et leur fourniture en médicaments ainsi que la gratuité des soins de base et de la maternité.

71

ENGAGEMENT N°7:

Je m’engage à :

  • faciliter l’accès à l’électricité et à l’eau potable par la réalisation dans les meilleurs délais des projets d’énergie renouvelable adaptés à chaque région et la mise en œuvre des programmes d’adduction d’eau, de forages et de bassins de conservation d’eau de pluie afin d’éradiquer le délestage et l’insuffisance en eau potable.
  • développer les infrastructures de communication (routes et nouvelles technologies et,
  • favoriser les transports maritimes (cabotage) compte tenu de l’insularité de Madagascar,
  • opérationnaliser les ports secondaires et les aéroports de district.
81

ENGAGEMENT N°8:

Je m’engage à faire progresser le secteur privé en concertation avec les professionnels afin de décider ensemble des voies et moyens de son développement dans la confiance réciproque. A titre d’exemples :

  • la lutte contre le commerce illégal, l’économie informelle et les fraudes;
  • la priorisation des formations professionnelles adaptées pour combattre le chômage ;
  • les faveurs accordées aux entrepreneurs qui emploient des handicapés ;
  • l’encadrement et la modernisation du monde rural (agriculture, élevage, pêche, collecte et commercialisation des produits);
  • la révision des lois sur la propriété foncière en tenant compte des droits coutumiers et éviter ainsi les abus perpétrés contre les populations rurales vulnérables, sources de conflits sociaux, la dotation de terrains domaniaux arables aux paysans sans terre ;
  • la redynamisation des opérations de production dans les espaces rizicoles aménagés et l’aménagement de nouveaux périmètres par l’adduction d’eau ou le drainage, de même que la vulgarisation de nouvelles techniques de production permettant d’améliorer les rendements afin d’atteindre l’autosuffisance alimentaire.
  • la considération de l’agriculture comme un des piliers de l’économie et l’industrie comme son moteur en privilégiant la transformation des matières premières comme source de valeurs ajoutées.
  • l’encouragement des initiatives de création d’entreprises par l’accompagnement des entrepreneurs et la facilitation de leur accès aux crédits et aux financements,
  • la publication dans le journal officiel des cahiers de charges des gros investissements dans les domaines miniers, touristiques et autres secteurs pour la transparence,
  • –  la protection des consommateurs dans le respect de la règlementation en vigueur ;
  • l’audit et la vulgarisation dans un délai raisonnable des caisses d’épargne, caisse de retraite et des caisses de pension dans toutes les communes afin de sensibiliser la population rurale à épargner et à les protéger contre toute forme d’usure et d’abus des spéculateurs ;
  • la promotion des investissements et des partenariats public-privé dans un esprit gagnant- gagnant.
91

ENGAGEMENT N°9:

Je m’engage à protéger la faune et la flore exceptionnelles de notre patrie, par :

  • la formation et le recrutement de nouveaux agents et adjoints techniques de l’environnement qui seront équipés et armés aux fins d’effectuer leur service dans les meilleures conditions;
  • la révision du statut du personnel sur le terrain du Madagascar National Parks (MNP) pour permettre de renforcer à bon escient les employés de l’État en service dans leurs secteurs;
  • le reboisement et la reforestation comme devoir national obligatoire;
  • les sanctions sévères des criminels auteurs de feux de brousse, d’incendies de forêt et de braconnage, de même que les personnes impliquées dans l’exploitation et le trafic illicites des ressources naturelles;
  • l’élaboration d’une charte de l’Environnement avec les ONG nationales, internationales et autres acteurs non étatiques à appliquer immédiatement par ordonnance ;
  • le développement de la pêche, de l’aquaculture et de la pisciculture.
101

ENGAGEMENT N°10:

Je m’engage à déployer une diplomatie active au service du développement aussi bien dans le domaine multilatéral que bilatéral en promouvant le dialogue dans le respect réciproque de la souveraineté nationale et des conditionnalités inscrites dans les conventions et les accords de partenariat; ainsi les partenaires techniques et financiers seront mis à contribution avec nous pour lutter ensemble contre la pauvreté et à atteindre les objectifs de développement durable. A cet effet, la nomination des cadres professionnels dans les missions diplomatiques sera privilégiée.

Madagascar a besoin de vous !

Rejoingnez-nous en renseignant vos coordonnées ici.