Cerveau, cœur, rétine : les effets protecteurs des omégas 3

Cerveau, cœur, rétine : les effets protecteurs des omégas 3

Géraldine Zamansky, journaliste au magazine de la Santé sur France 5 est chaque samedi sur franceinfo. Elle nous explique les bienfaits des omégas 3, d’après une étude publiée dans “le British Medical Journal”.

Manger des noix nous permettrait d’augmenter notre espérance de vie, selon une étude publiée mi-octobre dans une revue médicale de référence. Géraldine Zamansky, journaliste au magazine de la Santé sur France 5, décrypte les enseignements de cette étude.

D’après les auteurs de cette étude, ce sont plus précisément les oméga 3 contenus dans les noix qui seraient protecteurs ? Exactement. Ces auteurs ont en fait rassemblé plus de 40 études comprenant près d’1,2 millions de personnes. Et selon leur conclusion, publiée dans le British Medical Journal, une alimentation riche en omégas 3 réduirait la mortalité de 10%. Alors, je sais que ceux qui sont passionnés par la nutrition ont entendu des résultats contradictoires ces dernières années sur ce sujet. Il faut donc prendre ces 10% avec précaution. Mais, cette étude fait suite à de nombreuses recherches sur les effets positifs des omégas 3. Il s’agit pour faire très simple de très bons acides gras, et oui, tout ce qui est gras n’est pas mauvais.

Ces omégas 3 sont même indispensables pour les cellules de notre rétine, là où se forment les images au fond de l’œil. Et le cerveau en a aussi besoin. Il ne doit surtout pas en manquer pendant son développement. Une alimentation assez riche en oméga 3 est donc très importante pour les femmes pendant la grossesse, l’allaitement, puis pour les enfants et les adolescents.